Comment s’équiper pour pratiquer l’équitation ?

La pratique de l’équitation nécessite un ensemble d’équipement approprié et suivant les règles de l’art pour assurer la sécurité du couple cavalier-cheval afin de prévoir contre les éventuelles survenances de chutes subites ou blessures ou voire même des gênes. En effet, l’équipement équestre regroupe l’ensemble des objets ou matériels nécessaires pour la conduite et le soin du cheval et la sécurité du cavalier. Sur ce, faut-il, déjà, comprendre à l’avance les différents types d’équipements qui pouvant correspondre a la pratique équestre ?

Comprendre au préalable les différents équipements disponibles

Que ce soit dans le cadre de la formation initiale ou dans le cadre d’une randonnée ou voire même dans le cadre d’une compétition équestre, sachez que la pratique équestre requiert un ensemble d’équipements appropriés tant pour le cavalier que pour son cheval et ainsi que pour l’écurie.

En premier lieu, l’équipement du cavalier pour monter à cheval doit comporter : des bottes ou bottines, du chaps ou mini-chaps, du pantalon ou culotte d’équitation, de gants, de chaussettes, de gilet de protection externe, d’une cravache et éperon et d’une bombe. En effet, la bombe ou casque d’équitation est un outil obligatoire nécessaire pour la protection de la tête du cavalier contre les risques de chute. Par contre, la cravache et les éperons doivent permettre la stimulation ou l’orientation du cheval sans pour autant blesser le cheval. Puis, les tenues vestimentaires sont, généralement, codifiées au risque de se voir disqualifier lors d’une compétition sportive équestre. A savoir, le pantalon blanc pour se protéger contre les brûlures ou irritations, la veste pour le dressage et CSO, le gilet de protection dans le cadre du CCE, etc.

En second lieu, l’équipement du cheval doit, également, être suffisant. A savoir, le licol pour l’attacher sans le gêner, la longe pour le guider en main, le fer à cheval pour simuler la forme du pied et protéger la corne en contact avec le sol et voire corriger les aplombs, la couverture pour le protéger du grand froid ou les chocs thermiques, les masques anti-mouches pour protéger sa tête contre les insectes estivaux, les guêtres ou bandes de polo pour la protection de ses jambes, les bandes de repos pour adoucir ses membres après un effort extrême, le bat pour transporter des matériels à son dos. Vous pouvez, également, ajouter des bricoles d’attelage, des colliers d’épaule, des enrênements, des étriers, des filets, des harnais d’attelage, des mors, des œillères, des rênes, des selles et des tapis de selle. En troisième lieu, pour le soin, la santé et l’entretien de votre cheval, vous aurez besoin de s’équiper des matériels de pansage, de l’alimentation saine et des matériels médicaux appropriés.

Les différentes pratiques équestres

Les différentes activités équestres existantes peuvent être regroupées en 2 catégories, à savoir : la randonnée ou tourisme équestre et le sport équestre. En effet, le cavalier professionnel ou débutant doit, également, comprendre au préalable le type de pratique d’équitation pour mieux déduire l’équipement qui va avec.

En premier lieu, la randonnée équestre est tout simplement un loisir réalisée en pleine nature afin de découvrir différents patrimoines culturels et naturels des zones visitées à cheval. Par contre, le sport équestre est un véritable art et passion. Celui-ci peut consister en l’attelage, le dressage, l’endurance, l’équitation traditionnelle française, l’équitation de travail, le Horse ball, le para équestre, le saut d’obstacle, le tir à l’arc à cheval, le tourisme équestre, le TREC, le voltige équestre ou autres.

Conseil pour bien s’équiper pour la pratique de l’équitation

Pour monter à cheval, vous devez éviter les tenues en jean et en baskets. Pour garder le confort et la sécurité lors de la pratique équestre, vous devoir prévoir des équipements qui peuvent résister contre les frottements désagréables ou contre les chocs thermiques ou qui peuvent garantir la facilité de mouvement. Puis, un débutant souhaitant pratiquer l’équitation nécessite l’utilisation des boots et mini-chaps. Vous devez, également, dissocier les équipements nécessaires pour la montée par rapport à ceux d’attelage. Aussi, vous devez définir au préalable les robes de cheval (Alezan ou Bai ou Bai-brun ou Noir ou Blanc ou autre). Par ailleurs, pratiquement, la bombe doit pouvoir protéger la tête du cavalier lors d’une chute, le pantalon doit pouvoir résister contre les irritations ou blessures et doit être souple, les bottes ou bottines doit limiter les frottements du mollet sur la selle, le gilet de protection doit être conforme a la norme EN 13 158 200 CLASSE 2 pour assurer le choc dorsal et les gants doit éviter les ampoules.