Le processus de conduite du changement dans une entreprise

conduite du changement dans une entreprise

Publié le : 22 novembre 20216 mins de lecture

Tout le monde veut être le porteur de la transformation qui opère dans son entreprise. La conduite du changement est un processus utile pour permettre à toutes les organisations de prospérer et de suivre les bouleversements du marché. Il existe quelques techniques pratiques pour vous aider à piloter le revirement que vous recherchez. Cette initiative de conduite du changement dans une entreprise aura un impact positif sur votre projet.

Définir les objectifs et la méthode d’approche pour le changement

Chaque amélioration à effectuer demande une préparation. Une entreprise fait face aux difficultés qu’elle rencontre par l’intermédiaire de son personnel. Une équipe présente, soudée et performante a la mentalité nécessaire pour défier tout obstacle. Cependant, lorsque ces qualités sont absentes, le dirigeant a besoin d’effectuer une conduite du changement.

La définition des objectifs est la technique préparatoire à mettre en place. Le manager catégorise les objectifs et les résout au fur et à mesure des accompagnements.

Dans le domaine financier, le responsable va faire son possible pour optimiser le chiffre d’affaires et améliorer la rentabilité. En ce qui concerne les ressources humaines, le bien-être au travail des employés est une priorité. Chez les commerciaux, il est temps de dénicher de nouveaux marchés et d’étendre le développement vers d’autres zones géographiques. Le marketing est l’un des départements clé qui peut prétendre à l’évolution de la relation client et augmenter la notoriété de l’entreprise sur Internet.

Autant d’objectifs peuvent être définis en fonction des problèmes rencontrés dans la société. Ensuite, les méthodes d’approche pour le changement sont à établir. En effet, plusieurs stratégies ont été développées par de grands managers. 

Parmi les plus utilisés, la façon de Lewin est un outil de taille. Sa technique consiste à faire comprendre aux employés qu’il est temps de passer au changement. Il explique la manière d’opérer pour atteindre le niveau recherché.

Leavitt propose un autre diagnostic. Il est convaincu que la cohérence entre le personnel, le travail, la technologie et la structuration mène vers le changement idéal.

Choisir une équipe tactique pour initier le changement en entreprise

La conduite du changement favorise l’accompagnement des individus vers un projet précis. La prise de conscience de chaque personne facilite l’accès au développement de l’objectif. Il est possible, dans la plupart des cas, que quelques groupes soient hésitants. En attendant un revirement de situation, la constitution d’une équipe tactique est à mettre en place.

Cette unité sera un outil pour atteindre les autres membres du groupe. Il est plus facile d’être persuadé au changement, lorsqu’un ami proche montre le pas. La réussite du programme dépendra entièrement de la suite des évènements. Pour autant, il faut souligner que piloter un changement jusqu’à son aboutissement définitif requiert du temps. Ce délai est variable. Il dépend de chaque type d’entreprise, du nombre de salariés, des objectifs à atteindre et de la hauteur de l’optimisation à souhaiter. Il peut s’opérer durant des mois.

L’équipe en question sera les bras et les yeux du responsable du changement. Elle devient alors autonome et bouscule petit à petit les idées reçues. Cette approche permet au manager d’établir des diagnostics différents en fonction des obstacles à affronter. Il pourra mesurer l’avancée du travail et mettre à la disposition des participants de nouveaux outils. Là, il comprendra si sa méthode a fonctionné ou pas.

Une remise en question est nécessaire pour trouver un processus de remédiation. Une étude des résistances demeure pour pouvoir les anticiper au fur et à mesure qu’avance le changement.

Anticiper les réticences pour un meilleur accompagnement

La réticence est un caractère humain pour contrer le changement. Cependant, lors de la conduite du changement, le manager peut anticiper ces mouvements. Il travaille davantage sur l’esprit d’équipe. Il n’impose aucune loi. Il cherche une décision commune, obtenue par le discernement de la troupe. Il écoute attentivement chaque salarié et veille à ce que ses revendications soient prises en compte.

Pour mener à bien la conduite du changement dans une entreprise, le manager se réfère continuellement à l’objectif. Il informe les participants lorsqu’une étape a été franchie. Il rassure les collaborateurs quant aux autres points qui sont encore à améliorer.

À la fin des ateliers de changement, le responsable avertit ses employés. Il communique des données statistiques fiables pour indiquer jusqu’où leurs efforts ont payé. Il les encourage ensuite à devenir de plus en plus performants et les invite à se souvenir des enseignements reçus durant le changement.

Plan du site