Les différents styles de salsa

salsa

Publié le : 02 décembre 20214 mins de lecture

Il existe de nombreux styles de salsa. Vous pouvez danser la salsa de plusieurs manières selon vos préférences. Dans le continent européen, le plus courant est la salsa cubaine. Pour le cas de l’Amérique du Sud, vous remarquerez sans doute la salsa colombienne qui est la plus pratiquée. La salsa portoricaine se caractérise par son style de danse qui est en ligne. Le style Palladium, de Los Angeles et le style New Yorkais sont dérivés de la salsa portoricaine. Ces trois styles se diffèrent par le temps, sur le 1 avec la salsa de Los Angeles et sur le 2 avec le style Palladium et la salsa New-Yorkaise.

La salsa cubaine

Autrefois la rumba, la salsa a vu le jour en Amérique latine. Les styles de salsa sont différents, mais possèdent tout de même des points communs. Quelques points communs relient ces styles de danse. En ce qui concerne la salsa cubaine, les danseurs se déplacent de façon circulaire. Le cavalier se charge de faire tourner la cavalière autour de lui. Aussi, le cavalier tourne autour de lui-même, imitant le soleil et la terre. Ce sont les déplacements de base de la salsa cubaine, appelée aussi casino. Ce qui caractérise le style cubain est les mouvements ressemblant à des tremblements, la cavalière qui passe sous le bras du cavalier. Actuellement, le style cubain tend à faire un retour aux sources, c’est-à-dire de se rapprocher de la rumba, incluant des touches de modernité comme la présence des mouvements de hip-hop avec. Ce style a vu le jour dans les casinos des années 50, d’où son autre appellation. Vous pouvez facilement danser la salsa cubaine dans des endroits étroits, ne nécessitant pas une grande piste de danse. Il n’y a pas de mouvements de jambes avec le style cubain. Vous pouvez visiter le site salsadanse.com en cliquant dessus pour avoir d’autres informations supplémentaires en ce qui concerne les origines de la salsa.

La salsa colombienne et portoricaine

La salsa colombienne est facilement remarquable grâce aux pas réalisés en miroir. Lorsque vous dansez avec le style colombien, des mouvements pointés sont en général sur le 4 et sur le 8. C’est le style de salsa qui est le plus pratiqué en Amérique latine. Le cavalier et la cavalière sont plus proches lorsqu’ils dansent la salsa colombienne. Avec ce style de danse, il y a des mouvements de jambes, s’apparentant au twist qui est généralement plus difficile à réaliser. La salsa portoricaine se conjugue au pluriel en vrai, car vous pouvez citer trois sous-groupes : le style New Yorkais, palladium et de Los Angeles. Ces styles sont aussi appelés « cross body style ». Ils ont par contre des points communs. Le déplacement de base est le même, tout comme les éléments qui caractérisent le style. Le cavalier et la cavalière dansent sur une ligne qui peut s’orienter différemment. Le nom attribué à ce style est d’origine française, n’ayant pas de lien avec le Porto Rico.

Le style New Yorkais et de Los Angeles

La salsa New-Yorkaise est plutôt une forme de démonstration de la danse. Tout comme la salsa colombienne, il y a des mouvements de jambes, notamment des « shines ». Ce style de danse est aussi réalisé en ligne et se danse sur le 2. Il est dérivé du mambo qui consiste à changer de direction sur ce temps. En ce qui concerne la salsa de Los Angeles, elle ressemble fortement au style New-Yorkais, mais il se danse seulement sur le temps fort. Aussi, vous pouvez remarquer des acrobaties avec le style de Los Angeles. Une danse spontanée, la salsa peut être alors dansée de différentes manières, mais il suffit que le cavalier et la cavalière vibrent en même temps durant la musique.

0 Links

Plan du site