Qu’est-ce qu’on mange à Madagascar ?

Madagascar est situé près du continent africain, c’est une petite île entourée par la mer. Les peuples autochtones ont été les premières peuplades, les Malais et les Indonésiens ont été les premiers à y vivre, et plus tard, des Israéliens, des Arabes et des Africains sont venus là-bas. Madagascar et l’Afrique sont des pays voisins. La grande île a dix-huit tribus. C’est le riz qui est l’aliment de base de ses habitants, généralement appelés Malagasy.

Cuisine traditionnelle malagasy :

Les habitants de l’île mangeaient trois repas par jour, le matin, à midi et le soir. Le riz rouge est un excellent type de riz et qui est populaire auprès des touristes www.madagascar-voyage.info, c’est le produit d’un plat malgache dans leur propre pays. La mesure pour y mettre fin est le « kapoaka », ce n’est rien d’autre qu’une boîte de lait concentré sans couvercle qui fait office de petit gobelet. En général, la cuisine de madagascar maintient un record mondial de consommation de riz.

« Romazava » est un légume à feuilles vertes, bouilli en jus, parfois avec un peu de viande, et sans huile. Cet aliment n’est généralement même pas salé, mais c’est à peu près autant que vous l’aimez. Il y a aussi le « Ravitoto », qui à son tour est une feuille de manioc écrasée. On peut le mélanger avec du porc gras, c’est très savoureux, ou le lait de coco. Et n’oublions pas que presque tous les Malagasy utiliseront une variété de légumes comme : les pommes de terre, les carottes, les betteraves, les haricots, les choux, etc. … Ce sont tous des produits locaux et principalement des produits dans la région centrale. La plupart des peuples malagasy ont généralement un déjeuner complet sur eux, c’est-à-dire à manger avec du riz, qui est son aliment de base comme mentionné précédemment. Et enfin des desserts pour les riches.

Nourriture complète pour la classe moyenne :

Le saviez-vous ; que la cuisine malagasy a des influences arabes, chinoises, françaises et indiennes, y compris les poivrons, les oignons, l’ail, le gingembre, le carry et les tomates. En général, la cuisine malgache est divisée en trois parties distinctes, sauf pour un petit goûter en milieu de journée, il est probablement connu sous le nom de bain de bouche. La structure de la spécialité malgache est caractérisée comme suit : cela commence par le petit-déjeuner, c’est du riz brun à base de saucisse ou d’œufs au plat. C’est vraiment le repas parfait, léger, mais copieux, à prendre toute la journée. La journée est un peu lourde, d’où à Madagascar les peuples mangent du riz sec avec des légumes, comme du « ravitoto » et du porc, du poulet frit ou séché, etc. 

Quelques recettes courantes de la cuisine malagasy :

Il est souligné que les produits typiques madagascar sont riches en fruits, tels que la mangue, diverses oranges, les tamarins, les ananas, les avocats et bien d’autres. Nous parlons de fruits ici, en malgache ce n’est pas seulement la fin du repas, car le fruit est un dessert. Il mange des fruits quand il en a besoin. Nous allons visiter Antalaha, c’est le seul endroit à Madagascar où toute l’année il a des fruits. Le fruit du cocotier ou « coco » est un fruit célèbre et exotique. Il existe des variétés de papaye, de mangue et d’orange. Mais il y a aussi des fruits moins connus, comme la prune, kythera et jacques… Il est également possible de le combiner avec des sauces tomates, oignons, ail, tomates et du sel. Sans oublier le rhum et les achards occasionnels. Il est à noter que les familles vivant dans la partie sud de Madagascar remplacent souvent l’aliment de base, à savoir le riz, par du manioc ou du maïs. Et ils sont servis avec du poisson au lait ou de zébu congelé.