Quel type de bombe lacrymogène choisir ?

bombe lacrymogène

Publié le : 11 novembre 20215 mins de lecture

Pour assurer sa sécurité, il faut parfois user de perspicacité et de tact. Certaines personnes pensent, par exemple, qu’il faut s’armer d’un outil imposant et lourd. Pourtant, une simple bombe lacrymogène peut faire son effet. Seulement, cette dernière ne doit pas se choisir au hasard. En effet, quelques critères sont à considérer lors de la sélection de sa bombe lacrymogène. 

Que contient une bombe lacrymogène et quels sont ses effets ?

D’un point de vue générale, une bombe lacrymogène, également appelée aérosol anti-agression, est un moyen sûr et efficace de se protéger. Mais que contient-elle et quels peuvent être ses effets ? En fait, ce genre de produit contient un agent chimique assez puissant connu sous le nom de CS (Orthochlorobenzal malononitrile) ou des substances actives 100 % naturelles nommées OC (Oleoresin Capsicum). Ce dernier élément peut, par exemple, contenir des extraits de piment, de paprika, de gel CS ou encore du piment.

En somme, une bombe lacrymogène permet de se protéger d’une agression lors d’un affrontement en corps à corps. Pour cela, elle aveugle l’agresseur le temps que la victime prend la fuite. Cet outil provoque généralement chez l’individu en bonne santé une incapacité provisoire. Plus précisément, une durée d’environ une demi-heure. Néanmoins, peu importe la corpulence et la détermination des assaillants, une bombe lacrymogène peut les neutraliser immédiatement. Le plus souvent, les experts notent chez les cibles une gêne respiratoire, une irritation des yeux, des nausées ou des vomissements et des spasmes. Par ailleurs, lorsque celle-ci est propagée à forte dose comme la gazeuse 500ml, elle peut causer des brûlures, des hémorragies ou des œdèmes.

Les différents types de bombes lacrymogènes et leurs critères de sélection

En général, afin de bien faire sa sélection, la meilleure solution consiste à connaître les différents modèles de bombes lacrymogènes.

  • La bombe lacrymogène au poivre : elle est composée de substances naturelles appelées Oleoresin Capsicum. Lorsque cette dernière atteint les muqueuses (les yeux et les voies respiratoires), les substances qu’elle renferme paralysent l’agresseur et causent des sensations de brûlure. Employé spécialement en extérieur, le spray au poivre est l’outil indiqué quand il s’agit d’affronter plusieurs attaquants à la fois. Considéré comme étant volatile, il est déconseillé de l’utiliser dans un lieu clos étant donné que l’utilisateur peut également être affecté par le gaz.
  • Le gel poivre : ce modèle est parfait pour lutter contre un seul assaillant. Il peut être utilisé tant à l’intérieur qu’à l’extérieur. De même, celui-ci est très efficace pour se protéger des animaux dits « dangereux ». Côté conservation, il peut servir pendant deux ans.
  • La bombe CS : contenant un agent chimique puissant nommé Orthochlorobenzal malononitrile, elle est connue pour son efficacité. En effet, ceux qu’elle touche suffoquent, ont des brûlures et sont paralysés immédiatement. De plus, elle irrite les yeux, la peau et les voies respiratoires.
  • Le gel CS : elle est employée de la même façon que le gel poivre. C’est-à-dire, à l’extérieur et à l’intérieur. Par contre, elle n’a pas les mêmes effets sur les animaux dangereux et peut être conservée durant 5 ans en moyenne.

Renfermant des substances chimiques ou naturelles et proposées de nombreux formats, une bombe lacrymogène est habituellement sélectionnée selon son utilisation. Généralement, la loi permet l’achat, le port et la détention d’une bombe lacrymogène ayant un volume n’excédant pas les 100 ml (gazeuse 100ml).

Conseils pour bien utiliser une bombe lacrymogène

Bien évidemment, une gazeuse 75 ml n’a pas les mêmes répercussions qu’une gazeuse 300ml. Plus exactement :

  • Pour les bombes lacrymogènes ayant un volume de 75 ml, il faut ôter l’opercule qui se situe au sommet et le diriger vers l’agresseur. Par la suite, il suffit de le presser le poussoir de manière continue.
  • Pour les formats plus imposants, tels que la gazeuse 500ml, par exemple, il faut commencer par retirer la goupille létale et tirer en dessus tout simplement. Ensuite, il faut presser le bouton jaune se trouvant au-dessus de la poignée. De préférence, le bras plié en bas ou tendu.

Plan du site