Se former en anglais avec son CPF

anglais

Publié le : 21 décembre 20215 mins de lecture

Ceux qui souhaitent se former en langue étrangère comme l’Anglais peuvent consulter leur Compte Personnel de Formation (CPF). Le modèle d’apprentissage est qualifié de haut niveau et assuré par des natifs et des enseignants expérimentés. Comment en profiter en étant salarié d’entreprise ou en alternance ?

Un compte CPF pour apprendre l’anglais

Les comptes CPF sont des dispositifs mis en place par l’État pour offrir des cours gratuits aux salariés, stagiaires, chômeurs et entrepreneurs individuels. Ils sont accessibles via leurs comptes personnels. Pour ceux qui souhaitent suivre des Cours d’anglais avec le Compte Personnel de Formation peuvent consulter les offres sur le site. Les modules sont assurés par des organismes d’apprentissage comme Mosalingua, Clic Campus, Gymglish, etc. En tout, ils sont des centaines à vouloir proposer de quoi disposer aux salariés un large éventail de cours.

L’objectif de la formation d’anglais avec le CPF pour les employeurs est de rehausser le niveau de qualification de leur salarié. Ici, il s’agit de renforcer les connaissances de base de la langue à un niveau plus avancé. Certes, la formation est gratuite, mais elle est en partie financée par des groupements d’entreprises, des associations et des organismes d’État. Pour s’inscrire, l’étudiant peut consulter les offres via leur espace personnel et réserver une place auprès des formateurs. Les cours ne sont pas obligatoires, mais fortement recommandés pour renforcer ses connaissances personnelles. La communication sera aussi améliorée, car l’entreprise peut élargir ses activités en négociant des contrats à l’étranger.

À lire en complément : Comment bien réviser pour l'IELTS ?

Les avantages de profiter des cours d’anglais avec le Compte Personnel de Formation

Grâce au dispositif comme le CPF Anglais, les participants peuvent profiter de nombreux avantages. Pour l’entreprise, il va bénéficier d’une main d’œuvre de qualité pour améliorer la productivité. Le salarié bilingue devient plus performant et efficace surtout, quand il s’agit d’exécuter des commandes des clients d’un autre pays. Il peut même assurer des postes de responsabilité, diriger une équipe multidisciplinaire, ou conduire des missions de prospection à l’étranger.

Pour les demandeurs d’emploi, ce sera l’occasion pour eux de trouver un emploi à l’international. Cela peut aussi ajouter une ligne de compétence à son CV, car certains recruteurs apprécient les candidats bilingues. Pour les travailleurs indépendants, ils peuvent conquérir de nouveaux clients, et diversifier leur offre de travail. Ils peuvent aussi élargir leur réseau en s’inscrivant à des groupes d’échange qui privilégient la communication en anglais. L’apprentissage peut ne pas s’arrêter au stade de la formation, mais peut se poursuivre vers un cursus académique de spécialité.

Les modes d’apprentissage possible

Chaque organisme de formation propose différents modes d’apprentissage et délivre différents types de certification aux apprenants. Avec la crise sanitaire actuelle, les étudiants peuvent choisir des cours par visioconférence donnant la possibilité de converser en anglais avec un natif. La version en différée permet de suivre les cours à son rythme. D’autres sites proposent des applications pour suivre les cours sur une tablette ou un smartphone. Les organismes spécialisés dans l’apprentissage de l’anglais divisent les modules en plusieurs niveaux, plus interactifs, et dont le résultat est meilleur.

Côté certification, les participants auront un large choix d’acquérir des titres de niveau international. Ils peuvent ainsi participer à des tests d’évaluation pour vérifier leurs compétences comme le TOEFL (Test Of English as a Foreign Language), le TOEIC (Test of English as a International Communication), le DCL (Diplôme de Compétence en Langue), etc. Il y a aussi les autres certifications disponibles qui consistent à évaluer son niveau de langue comme le BLISS (Bright Language International Speaking Solution), la Certification de Cambridge Assessment, ou encore le Bright English. D’autres cours sont plus interactifs et changent en fonction du niveau des apprenants comme le Test Ev@lang. Enfin, les organismes ont la possibilité de proposer des voyages linguistiques pour s’imprégner de la culture du pays et de maîtriser la langue sur place.


Plan du site