Décrocher un emploi dans l’assurance à Romans

Décrocher un emploi dans l'assurance à Romans

Chaque année, plus de 1 500 jeunes signent un contrat de qualification ou d’adaptation avec sfam recrutement, un agent ou encore un cabinet de courtage. En quelques années, le métier de l’assurance est passé de l’image de la bureaucratie poussiéreuse et vieillotte à celle d’une entreprise moderne et porteuse d’avenir. Les jeunes âgés de moins de 25 ans peuvent tout en y travaillant, bénéficier d’une formation professionnelle performante.

Devenir cadre dans le métier d’assurance

Actuellement, le secteur de l’assurance publie plus de 2 000 emplois chaque année en France. Dans la ville de Romans, par exemple, le groupe sfam jobs prévoit de recruter des jeunes cadres pour renforcer son équipe. La candidature est ouverte à ceux qui possèdent un diplôme de Bac et plus, une expérience significative ou ayant acquis un contrat d’apprentissage dans le secteur. Pour ceux qui possèdent une expérience à l’étranger, la connaissance d’une langue étrangère est un atout et des possibilités d’évolution de carrière s’élargissent d’autant plus. Voilà pourquoi des établissements reconnus, un cursus académique et un centre d’apprentis pour le métier d’assurance, assurent la formation aux étudiants. Chaque année, deux sessions de formations sont organisées. L’une débute au printemps, l’autre en automne, et les inscriptions peuvent être enregistrées à tout moment. Après la formation, les jeunes peuvent postuler à un contrat de stage, d’apprentissage, de qualification ou d’embauche à l’issue duquel les participants trouvent un emploi, les uns choisissent de tenter l’étranger, tandis que les autres envoient leurs candidatures chez sfam romans recrutement.

Des modalités de candidature

Pour répondre à l’emploi offres sfam, il faut posséder le niveau du baccalauréat et deux à trois années d’expérience professionnelle dans la prospection, le courtage, la vente de produits d’assurance ou tout autre métier de contact avec le public. On peut aussi déposer une demande lorsqu’on vient d’un autre secteur et que l’on souhaite opérer une reconversion professionnelle. Une première sélection est effectuée sur consultation de dossier, comprenant notamment une lettre de motivation. Chaque candidat est ensuite invité à une journée de sélection au centre. Il y est soumis à des tests psychotechniques, un entretien avec un jury et un test de langues. Pour les candidatures internes et les candidatures spontanées sfam, le centre de formation d’apprentis propose de nombreux enseignements pour assurer leur reconversion professionnelle : introduction au marché européen, l’anglais des assurances (appuyés par des stages à l’étranger), etc. Les salariés peuvent aussi préparer, sous certaines conditions, CAP, BP ou BTS des assurances par correspondance ou en salle. Les cours sont assurés par l’Association pour l’Enseignement de l’Assurance et, pour le CAP, par une collaboration avec un centre d’enseignement des cours par correspondance de Romans.

Qualification et adaptation

Des possibilités de contrat sont offertes, selon le cas : – Le contrat de qualification est signé pour une durée déterminée, en général un ou deux ans. Il s’adresse à ceux qui n’ont ni emploi, ni qualification et dont le niveau d’études va du diplôme national du brevet (DNB) au baccalauréat. Un tel contrat leur permet de préparer un diplôme professionnel ou une formation reconnue par les conventions collectives de la branche « assurance sfam recrutement ». Une fois embauchés, les jeunes stagiaires effectuent 39 heures hebdomadaires dont 25 % sont consacrées à la formation professionnelle, assurées par un organisme spécialisé. Le reste du temps, ils travaillent dans l´entreprise avec laquelle ils ont signé un contrat. Selon l’âge, le montant de la rémunération varie de 17 % su SMIC (en début de contrat) à 75 % du SMIC (en fin de contrat). – Le contrat d’adaptation, de durée déterminée ou indéterminée, concerne ceux qui, âgées de 18 à 25 ans, possèdent déjà une qualification professionnelle. Ce sont les centres de formation d’apprentis qui prennent en général en charge de leur formation. Celle-ci dure 10 semaines réparties en 3 séquences : connaître et comprendre l’assurance (2 semaines) ; assurer les personnes (3 semaines) ; et les assurances dommages (5 semaines). Le reste du temps se déroule dans l’entreprise et la rémunération minimale s’élève à 80 % du SMIC. Ces types de contrat facilitent l’insertion dans la vie active.