Les caractéristiques d’une porte coupe feu

porte coupe feu

Publié le : 03 juin 20194 mins de lecture

Lors d’un incendie, il est important de limiter la propagation du feu d’une pièce à une autre, mais en même temps, toutes les personnes qui se trouvent à l’intérieur du bâtiment doivent pouvoir sortir rapidement et en sécurité. Il est possible d’accomplir ces objectifs grâce à une porte spéciale contre le feu.

Quel est ce dispositif ?

Une porte coupe-feu est un dispositif primordial pour n’importe quel type de bâtiment. Il s’agit d’une porte qui possède des caractéristiques conçues pour résister contre le feu. Pour cela, elle assure deux fonctions :

Limiter la propagation des flammes d’un compartiment ou d’une pièce à une autre. Grâce à cette porte, seuls les lieux qui ont été touchés par l’incendie sont à reconstruire.

Permettre aux personnes qui se trouvent à l’intérieur du bâtiment d’évacuer facilement, rapidement et en toute sécurité.

Pour que cette porte puisse accomplir ses rôles, le doit subir différents traitements lors de sa conception. Ce point est important et est respecté par les professionnels du marché tel que www.novoferm.fr. Un dispositif performant peut résister à une température de 800 °C pendant 30 minutes à deux heures. Il peut être en bois, en composite ou en métal. Certaines portes peuvent même être dotées de vitres, ce qui leur ajoute un côté esthétique.

Comment le choisir ?

Il y a plusieurs critères à prendre en compte au moment de choisir sa porte coupe-feu. En voici les principaux :

Normes : en France, la qualité et la performance de cette protection sont reconnues grâce aux normes NF 227 et NFS 61-937. Résistance au feu : c’est la durée pendant laquelle la joue évite la propagation du feu. Il faut préférer une résistance d’au moins 30 minutes. Réaction au feu : c’est la capacité de la porte à s’enflammer. Isolation thermique au feu : même si la face exposée aux flammes devient chaude, il n’y a pas de transmission de chaleur vers l’autre face. Étanchéité aux fumées : il y a des portes qui ne laissent pas passer les fumées. L’étanchéité à l’eau Résistance aux bruits : outre l’isolation thermique, l’isolation phonique est également importante. Type d’ouverture : il existe des portes battantes, roulantes, coulissantes, pliantes et basculantes. L’aptitude au déblocage : cela permet à la porte de s’ouvrir et de se bloquer facilement.

Où l’installer ?

Ce dispositif s’adapte à n’importe quel type d’entrée. Ainsi, il est possible de l’installer à l’entrée du bâtiment, à l’intérieur pour accéder aux pièces de vie, dans la cuisine ou dans le garage. Il faut aussi savoir que cette porte est obligatoire dans les constructions neuves, dans les immeubles de grande hauteur et dans les établissements recevant du public, pour réduire les risques de propagation des flammes lors d’un incendie. Mais il est aussi possible, voire conseillé, de doter les anciens bâtiments de ce genre de porte.

Comme une porte coupe-feu n’est pas seulement réservée aux locaux professionnels et publics, les particuliers sont encouragés à en doter leurs maisons. En effet, il faut savoir qu’outre la protection qu’elle offre, elle affiche également une bonne isolation thermique et phonique.

Plan du site