Quelle région est la plus chère en tarif d’assurance auto ?

assurance auto

Publié le : 17 mai 20196 mins de lecture

Le saviez-vous ? Le montant de votre assurance auto est impactée par des très nombreux variables ; votre âge et votre profil de conducteur seront bien sûr pris en compte ainsi que le modèle de véhicule avec lequel vous circulez, mais d’autres critères également sont pris en considération. Ainsi votre région d’habitation fait partie des facteurs qui peuvent impacter le montant de votre prime. Zoom sur les régions les plus chères de France en termes d’assurance auto.

Les critères qui impactent sur le tarif d’une assurance auto

Le montant de la prime de  l’assurance auto est conditionné par différents facteurs ; certains touchent à votre profil de conducteur, d’autres à votre véhicule.

Si vous faites un tour par exemple sur le site de la Maaf, vous constaterez que l’indication précise de ces nombreux critères est nécessaire pour obtenir un devis en bonne et due forme.

Seront par exemple pris en compte le modèle et la marque de votre véhicule ; vous devrez également indiquer s’il fonctionne au diesel ou à l’essence, si sa boite de vitesse est manuelle ou automatique, et bien entendu sa date d’achat.

Concernant votre profil, vous devrez indiquer votre âge, votre sexe, votre année d’obtention de permis, si vous avez déjà dû régler des malus, et bien entendu votre région d’habitation.

Pourquoi la région impacte-t-elle sur le montant de la prime ?

Les assureurs calculent le montant de leur prime en se basant sur différents critères afin d’anticiper une rentabilité maximale.

Ainsi, il s’avère que la région d’habitation de l’assuré est un facteur déterminant.
En effet, dans certaines régions les véhicules sont beaucoup plus susceptibles de devoir faire face à des sinistres que dans d’autres.

Dans ces régions, il s’avère que les véhicules peuvent être vandalisés, volés, ou subir des accidents exigeant des réparations coûteuses.

Ce qui explique l’importance de ce critère pour déterminer le montant du tarif.

Les régions les plus chères en termes d’assurance auto

Les Français déboursent en moyenne 615€ d’assurance auto par an, et c’est l’Ile de France qui décroche la triste palme de la région la plus chère de France en termes d’assurance auto.

Les franciliens se voient contraints de débourser un peu moins de 700€ par an pour leur assurance auto, soit 3% environ de plus qu’en 2017.

En revanche, ce n’est pas Paris mais Marseille qui est la ville la plus chère de France pour assurer sa voiture.

La cité phocéenne est suivie de près par Nice, Lyon, Paris et Lille.

A l’opposé du classement, c’est la Bretagne qui peut s’enorgueillir d’être la région de France où les primes d’assurance auto sont les moins chères : les Bretons ne paient que 530€ d’assurance auto ; de quoi faire rêver leurs concitoyens !

En effet, les vandalismes et les vols de véhicules sont moins nombreux dans cette région, et les assureurs sont donc moins contraints de mettre la main au portefeuille, les Bretons faisant par exemple moins jouer la garantie de bris de vitre par exemple.

En revanche, la Bretagne est une région où les accidents de la route graves arrivent très fréquemment, notamment du fait qu’il s’agisse d’une région peu urbanisée.

Les autres critères déterminants

Il n’y a pas que la région qui va avoir un impact sur le montant de votre prime ; ainsi, sans surprise, c’est la valeur de votre véhicule à l’achat qui sera le plus impactant sur le montant de votre prime. Si vous êtes jeune conducteur, nous aurions tendance à vous conseiller de faire vos premiers kilomètres au volant d’un véhicule de faible valeur, de façon à ne pas avoir une prime d’assurance trop lourde à payer.

Sachez également que plus un véhicule sera puissant, plus son conducteur sera susceptible d’avoir un accident. La vitesse est en effet un des éléments les plus déterminants dans les accidents de circulation.

 L’usage que vous allez faire de votre véhicule sera également pris en compte par les assurances : si vous utilisez votre véhicule pour des raisons professionnelles, vous devrez payer une prime d’assurance plus conséquente. En effet, les conducteurs qui effectuent des déplacements pendulaires réguliers (domicile/lieu de travail/domicile) sont malheureusement victimes d’accidents de la route : pensant bien maitriser leur trajet, ils perdent de leur vigilance.

Quelles que soient vos choix de conduite, nous vous invitons à conduire prudemment, et nous vous souhaitons bonne route à tous pour des trajets en toute sécurité !

Plan du site